Jean De La FontaineJean De La Fontaine

August 17th, 1661. As the flames of the celebratory fires die down over the chateau of Vaux-le-Vicomte, a new star is rising : the young King Louis XIV is establishing his power. Nicolas Fouquet, secretary of finances and owner of Vaux-le-Vicomte is arrested by d’Artagnan on the orders of Colbert, one of the Louis XIV’s most loyal ministers. While all the artists of the time turn their loyalties from their former patron to the King, poet Jean de La Fontaine remains faithful to Fouquet. Colbert is riled by his obstinacy but the King is unconcerned. Unwisely, the King and Colbert underrate La Fontaine’s fables, failing to ban their publication, but the public is not mistaken and La Fontaine becomes the most published writer of the time.

Dix-sept août 1661, alors que les derniers feux de la fête s’éteignent sur le château de Vaux, un nouvel astre se lève : le jeune roi Louis XIV prend le pouvoir. Plutôt il le ravit. Fouquet, le puissant surintendant est arrêté par d’Artagnan sur ordre de Colbert. Pourquoi, alors que tous les autres artistes prennent le parti de Louis XIV, Jean de La Fontaine, le poète, s’acharne t’il au risque de ruiner sa carrière, à défendre le proscrit. Son entêtement lui coûte l’indifférence du roi, la haine de Colbert et des années de surveillance. Le Roi et Colbert auraient du interdire «les fables». Ils ont négligé, presque ignoré ses critiques sans doute pour ne pas leur accorder une importance qu’ils ne souhaitaient pas. Mais le peuple lui, ne s’est pas trompé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *