Pipeline To ProfitPrédateurs (Les)

In 1988, the choice post of CEO of French oil giant comes up for grabs. The new bosses find themselves at the helm of a company that operates through a series of discreet slush funds, used to grease the palms of African heads of state in exchange for oil drilling rights. With the tacit complicity of the French presidency, the new team takes control of the purse strings. After just a few months, the top brass is richer than they could have imagined and this continues until 1993, when a new CEO is appointed, who decides to put an end to his predecessors’ shading dealings. Fraud investigators are called in to examine the company in a long and drawn out case full of threats and pressure from the very highest levels. It takes ten years for the truth about this huge financial scandal to finally come to light.

En 1988, après d’habiles manoeuvres politiques, Loïk Le Floch’-Prigent accède à la Présidence d’Elf. Il découvre une entreprise qui fonctionne grâce à des fonds opaques. Le maintien des droits d’exploitation de pétrole sont échangés contre des rémunérations discrètes de dirigeants Africains. L’équipe prend le contrôle de la caisse noire. En quelques mois, Alfred Sirven, Loïk Le Floch’-Prigent et son épouse Fatima Belaïd s’enrichissent au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer. En 1993, l’instruction d’une information judiciaire sur Elf pour “abus de biens sociaux, abus de confiance, complicité et recel” est confiée à la juge Eva Joly. C’est le début d’une enquête longue et pénible, faite d’intimidations et de pressions au plus haut de l’Etat, qui conduira dix ans plus tard au procès du plus grand scandale politico-financier jamais mis à jour en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *